EN COREE DU SUD

Les saunas coréens ou jimjilbang

2 janvier 2016

S’il y a bien une chose que l’on voulait essayer en Corée, ce sont les saunas coréens aussi appelés jimjilbang. Rien de mieux pour se détendre, qu’une bonne dose de chaleur et de calme. Habitués aux saunas allemand, on se demandait à quoi on allait avoir à faire à Séoul.

Tout d’abord, il faut savoir que ces fameux saunas coréens, on en trouve à tous les coins de rues, ou presque. Tout comme les bains romains ou les hammams marocains, les saunas coréens sont à la base fais pour que les gens du quartier viennent faire leur toilette quotidienne. Qui dit donc usage quotidien, dit prix très abordables. Contrairement à nos spa/saunas européens qui pratiquent des prix plutôt élevés, ici ce sont des tarifs très bas (En moyenne 5000w par personne la journée, un peu plus la nuit).

Un autre point qu’il faut savoir, c’est que ces saunas sont ouverts 24h/24h, 7j/7j. La nuit on y voit bien souvent des gens y dormir. D’ailleurs, lors d’un passage au sauna, un homme racontait à Guillaume qu’il y dormait toutes les nuits car il vit encore chez ses parents et n’a pas assez d’intimité. Il vient donc au sauna pour être tranquille.

Mais alors, à quoi ça ressemble concrètement, un sauna coréen ?!

C’est simple, lorsque l’on arrive, il y a une entrée femme et une entrée homme (un peu comme à la piscine). On vous donne une clé qui vous sert à mettre vos chaussures dans un tout petit casier, à l’entrée. Ensuite une dame vous donne deux serviettes et un « pyjama » short/tshirt.
Ensuite, direction les vestiaires où vous pouvez vous changer.

La première étape est simplement de se déshabiller et d’aller se laver. Pas de gène à avoir, tout le monde a retrouvé sa tenue d’Eve (ou d’Adam, si vous êtes côté homme). Pour nous qui sommes habitués aux saunas allemands (nudistes), c’était pas du tout gênant. Du savon est mis a disposition mais on vous conseille d’apporter vos produits. D’ailleurs vous verrez que les habituées ont toutes leur petit panier avec tout le nécessaire (shampoing, après-shampoing, soin du visage, du corps, dentifrice, etc). Une fois lavé, c’est le moment de se relaxer dans les bains. Plusieurs températures : du froid au très chaud. Selon les endroits, l’eau n’est pas seulement de l’eau chaude mais peut aussi être associée à certaines plantes ou pierres (algues, jade, bois, etc) bonnes pour la santé. Il y a aussi une cabine de sauna et une de hammam. La spécialité coréenne est de s’enduire de sel et de frotter (gommage).

Si vous avez envie de découvrir un massage à la coréenne, il y a toujours un espace massage (tarifs supplémentaires). Marie a testé et c’est plutôt violent mais à la fin on est comme sur un nuage.

Une fois propre et détendu, c’est le moment de se sécher et de mettre le fameux pyjama que vous recevez à l’entrée. Et c’est parti direction le jimjilbang.
Là, c’est mixte. La configuration de l’espace varie selon les saunas mais en règle général, c’est une grande pièce où les gens se reposent. Le sol est chaud. Tout autour il y a des petites portes et différentes salles à des températures différentes (très froid à très très chaud). Dans les saunas populaires, il y a mêmes des bains de jades ou de sel, très chauds.
On peut y manger, boire, regarder la télévision, faire du sport. Bref, c’est un lieu de vie.

Nous on adore s’y rendre une fois par semaine, histoire d’évacuer toutes les toxines du corps et prendre du temps pour se détendre.

Si vous êtes de passage à Séoul, on vous conseille d’aller au Dragon Hill Spa (Yongsan station) ou silloam Hanjeungmak (Seoul station).


Et vous, avez-vous déjà essayé les saunas (coréens ou autres) ? 


 jiljimbang 2

jiljimbang 1

You Might Also Like

aucun commentaire

Laisse un commentaire